Crédit & Immobilier » Immobilier » Comment se passe une vente longue en immobilier ?

Comment se passe une vente longue en immobilier ?

vente longue en immobilier

Article mise à jour le 17 octobre 2023

Dans l’univers de l’immobilier, il existe plusieurs types de ventes dont la vente longue. Mais comment se passe une vente longue en immobilier ? Quelles sont les étapes à suivre et les délais à respecter pour réussir une telle opération ? Cet article vous explique tout ce que vous devez savoir sur le sujet.

Qu’est-ce qu’une vente longue en immobilier ?

Une vente longue en immobilier est un type de transaction qui prend plus de temps que la règle générale. Contrairement aux ventes courtes où l’acquisition peut être réalisée dans un délai relativement court (généralement entre 3 et 6 mois), la vente longue s’étend parfois sur une période d’un an ou plus.

Ce type de transaction concerne principalement les biens immobiliers nécessitant des travaux importants ou ayant du mal à trouver acquéreur.

Les avantages et inconvénients d’une vente longue

Les avantages :

  • Pour l’acheteur : bénéficier de conditions financières plus intéressantes, avoir plus de temps pour négocier et réaliser les démarches administratives liées à l’achat.
  • Pour le vendeur : disposer de plus de temps pour trouver un nouvel acquéreur en cas de défaillance de la part de l’acheteur initial, éviter la pression d’une vente rapide.

Les inconvénients :

  • Pour l’acheteur : subir une augmentation des prix du marché immobilier, devoir patienter avant de profiter pleinement de son acquisition.
  • Pour le vendeur : supporter les frais liés à la détention du bien sur une période plus longue, risquer de voir la valeur de son bien se déprécier avec le temps.
A lire aussi  Qu'est-ce qu'un condo en immobilier ?

Les différentes étapes d’une vente longue en immobilier

Une vente longue en immobilier suit généralement un processus similaire à celui d’une vente classique. Toutefois, certaines particularités sont à prendre en compte.

  1. Faire estimer son bien immobilier : la première étape consiste à faire réaliser une estimation du bien par un professionnel afin de déterminer sa valeur sur le marché et fixer un prix adéquat.
  2. Trouver un acquéreur : la commercialisation du bien doit être menée de manière sérieuse et professionnelle pour attirer un maximum d’acquéreurs potentiels. Pour cela, il convient de mettre en place une stratégie de communication efficace (publicité, réseaux sociaux, etc.).
  3. Négociation et compromis : une fois l’acquéreur trouvé, la phase de négociation peut commencer. Lorsqu’un accord de principe est obtenu entre les parties concernant le prix de vente et les conditions de réalisation de la transaction, elles doivent signer un compromis de vente qui officialise cet accord.
  4. Réalisation des démarches administratives : la signature du compromis de vente entraîne le début d’une série de démarches administratives à accomplir par les deux parties (demande de prêt pour l’acheteur, obtention éventuelle de certificats ou de documents nécessaires à la réalisation de la vente, etc.).
  5. Signature de l’acte authentique : une fois toutes les conditions inscrites dans le compromis remplies, les parties signent un acte authentique chez un notaire formalisant ainsi la vente définitive du bien immobilier.

Les délais dans une vente longue en immobilier

Dans le cadre d’une vente longue en immobilier, certains délais peuvent être significativement modifiés par rapport à ceux d’une transaction classique. Il est essentiel de les prendre en compte afin d’assurer une bonne organisation et d’éviter toute déconvenue.

  • Délai entre la signature du compromis et l’acte authentique : généralement compris entre 2 et 3 mois pour une vente classique, il peut s’étaler sur plusieurs trimestres voire plus d’un an dans une vente longue. Ce délai supplémentaire permet à l’acheteur de réunir les conditions d’achat prévues dans le compromis (obtention du prêt, réalisation de travaux, etc.).
  • Délai de rétractation : en France, le délai légal de rétractation est de 10 jours à compter de la signature du compromis. Cependant, dans une vente longue, il peut être convenu un délai plus important entre les deux parties pour permettre à l’acheteur de réaliser d’éventuelles démarches supplémentaires.
A lire aussi  Investissement locatif : comment réussir son projet ?

En conclusion, une vente longue en immobilier représente une alternative intéressante tant pour l’acheteur que pour le vendeur, à condition de bien préparer et anticiper chaque étape de la transaction. Si cette option vous convient, n’oubliez pas de prendre en compte les particularités et délais spécifiques à ce type de vente pour mener à bien votre projet.

About Author